Les églises fortifiées en Transylvanie
0
les églises fortifiées en Roumanie

LES ÉGLISES FORTIFIÉES EN TRANSYLVANIE

Les églises fortifiées de Transylvanie sont spécifiques aux villages saxons situés dans le sud-est de la Transylvanie. Autrefois, on comptabilisait plus de 300 églises fortifiées enTransylvanie. Elles ont joué un rôle à la fois religieux et militaire pendant plus de 500 ans.

Qu’est-ce qu’une église fortifiée ?

Les villages saxons de Transylvanie sont apparus au cours du XIIIe siècle, lorsque les rois de Hongrie installèrent des colons allemands dans la région. Ces derniers, s’associant avec les minorités de la province, arrivèrent à former une forte communauté de fermiers, d’artisans et de marchands.

Situés dans une région continuellement sous la menace des invasions ottomanes et tatares, ils ont construit des fortifications de tailles variées. Les villes les plus importantes furent entièrement fortifiées et les plus petites communautés créèrent des fortifications autour de leur église, et y ajoutèrent des tours défensives et des magasins qui leur permettent d’aider dans cette lutte.

L’élément principal de ces villages saxon est l’église, toujours située au cœur. On peut observer différents types de fortifications : une petite enceinte autour de l’église ou une rangée de fortifications autour de celle-ci. Les églises ont été adaptées à leurs fonctions defensives ; toutes sont soit des basiliques d’architecture romane ou des églises avec une nef unique, d’architecture gothique.

Quelques-unes des églises prévues avec des murs d’enceinte pouvaient faire face à des sièges prolongés, tout en accueillant l’entière population du village. Ainsi, comme c’est le cas à Prejmer, les fortifications sont prévues avec des pièces qui en temps de paix servaient de magasins et en temps de guerre accueillaient la communauté locale.

Généralement, l’église est située dans une position facilement défendable, au sommet d’une colline. Les éléments de fortifications trouvés dans les villes principales de la région ont été adaptés aux sites villageois, et on y voit un témoignage des techniques de construction utilisées au long de ces années par la communauté des Saxons de Transylvanie.

Les matériaux utilisés sont traditionnellement la pierre et la brique rouge, et l’argile rouge pour recouvrir les tuiles, ce qui deviendra un symbole et une spécificité de la région.

Près de l’église se trouve la place principale du village ou Tanzplaz (Place de Danse), autour de laquelle la vie sociale gravite. Les seules constructions situées à proximité des fortifications sont l’école ou la mairie. Le presbytère, ainsi que les maisons des villageois les plus riches, sont situés autour de cette place.

Actuellement, sept anciens villages saxons sont inscrits dans la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • – Biertan
  • – Calnic
  • – Darjiu
  • – Prejmer
  • – Saschiz
  • – Valea
  • – Viscri

Les sites sont ouverts au public, vous pourrez alors vous baladez dans l’enceinte des hauts murs fortifiés et y découvrir un village, capable de vivre au autonomie durant les périodes d’affronts et de guerre.

Les visites sont payantes mais restent très abordables, comptez entre 2 et 4€ par personne en haute saison.

 

source: UNESCO

Suggestion d’ingrédients et de produits disponibles sur le site

Nous espérons que vous avez appréciez nos recettes. N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires sur cette page et à nous dire si ces recettes vous ont plu. Vous pouvez également nous proposer vos recettes ou variantes, nous les publierons avec plaisir.

Cette publication est également disponible en: Anglais Roumain

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP